Lynda Benglis – Robert Morris (1974), 
une économie plastique des corps par-delà l’identité

_CHD5660_CHD5661

En 1974, Lynda Benglis et Robert Morris produisent conjointement deux images au carrefour de la performance artistique et de la publicité. Elles mettent en scène une sexuation ambivalente de leur corps, entre abstraction et concrétude du genre sexué. Nous verrons comment ces deux images font résonner les attributs genrés d’un corps à l’autre et déplacent ainsi le curseur identitaire pour introduire une faille qui rend révocable, selon moi, l’encadrement et la subsomption de l’analyse de ces images du point de vue du genre à partir de et vers l’identité, au singulier comme au pluriel. Ce texte est pensé comme un préambule à une étude à venir plus approfondie de ces deux images.

>>> TÉLÉCHARGER PDF <<<

Publié dans les Nouveaux Cahiers de Marge, site de diffusion des activités scientifiques du centre de recherches MARGE, équipe d’accueil (E.A. 3712) de l’Université Jean Moulin-Lyon 3 et de l’Université de Lyon.

Actes du colloque internationnal « Identité/Identités » organisé à l’Université Lyon III-Jean Moulin en mars 2014 par le centre de recherches MARGE, équipe d’accueil (E.A. 3712) de l’Université Jean Moulin-Lyon 3 et de l’Université de Lyon. Organisation : Thomas Cepitelli et Daniela Ricci.

https://revues.univ-lyon3.fr/marge/index.php?id=228#bodyftn23

Je remercie sincèrement Michèle Didier et l’équipe de la galerie MFC Michèle Didier à Paris pour les visuels, ainsi que leur générosité et leur accueil chaleureux.

Visuels
_ Lynda Benglis, centerfold published in Artforum, november 1974, photo : Arthur Gordon — vue de l’exposition  Lynda Benglis / Robert Morris, 1973 – 1974 [une proposition de Specific Object / David Platzker, New York], photographie : Charles Duprat, courtoisie de la galerie MFC Michèle Didier, Paris

_ Robert Morris, poster for Castelli-Sonnabend exhibition, Labyrinths-Voice-Blind Time, April 6th – 27th 1974, published by Castelli-Sonnabend, New York, photo : Rosalind Krauss — vue de l’exposition  Lynda Benglis / Robert Morris, 1973 – 1974 [une proposition de Specific Object / David Platzker, New York], photographie : Charles Duprat, courtoisie de la galerie MFC Michèle Didier, Paris

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :